lundi 28 novembre 2016

Le peuplier noir de Russilly une action pour sa survie.

Samedi 26 novembre à Russilly,  une bonne vingtaine de personnes ont assisté à la plantation de boutures du Peuplier noir de Russilly.




Ce peuplier de 12 mètres de haut et d’une circonférence de plus de 5,32 mètres, aurait été planté en 1848 à Givry en tant qu’arbre de la liberté, symbole de la révolution.
Le peuplier est situé dans le hameau de Russilly, près de l’église, sur un terrain public.
Alain Desbrosse, Ingénieur Ecologue, auteur d’un livre sur les arbres remarquables de Bourgogne, est à l’initiative de cette sauvegarde de l’arbre, dont l’espèce est en voie de disparition. 











M. A Desbrosse  nous a fait remarquer avant tout la magnifique écorce tourmentée qui fait la beauté et l’originalité de cet arbre, qui est une colonne creuse. 














Elagué en 2007, le peuplier lance depuis quelques années de vigoureux rejets qui ont permis de faire des boutures.
Boutures que Monsieur Gonot, doyen de l’assemblée, nous a fait l’honneur de planter. Le lendemain de la Sainte Catherine, pour répondre au dicton « A la Ste Catherine tout bois prend racine ».









Une petite chauve-souris assistait à cette manifestation.

lundi 7 novembre 2016

L’EDITO du président

L'automne est bel et bien arrivé avec ses petits matins frisquets, ses couleurs changeantes et ses vins qui commencent leur travail dans les cuves.
Nous vous invitons, dans ce numéro, à réfléchir à la rencontre avec l’autre, au vivre ensemble, et à l’organisation possible de notre société autour des thèmes forts de la république.
Dans la feuille intercalaire vous pourrez lire les points importants des quatre derniers conseils, la position de nos élus et leurs déclarations.
Tous les articles relatent les actions de notre association, qui souhaite améliorer la vie de nos concitoyens ; vous pouvez aussi retrouver ces actions sur notre site internet avec des reportages photos.
Bonne lecture
Jean-Michel BOIVIN

Redonner de l’espérance dans la République

Depuis quelques semaines, la devise de la République est réapparue au fronton de notre mairie, après 332 jours d’absence. Nous passons devant elle par habitude sans plus la lire. Alors, arrêtons-nous un instant.
Que nous dit-elle ?
Liberté, Égalité, Fraternité.
On ne naît pas citoyen, on le devient.
C’est à chacun de réfléchir et de découvrir le sens de ces valeurs universelles.
C’est à chacun de les faire vivre au quotidien de sa propre vie.
C’est à chacun de redécouvrir le « vivre ensemble », de redonner sens aux mots de notre devise, d’avoir des projets communs, de les réaliser, de passer de l’intérêt personnel à l’intérêt général pour que chacun se reconnaisse membre actif de ces projets.
Une vision ambitieuse de l’avenir repose sur notre volonté concrète de liberté d’égalité et de de fraternité.

LES BREVES


La classe en « 6 »a été un succès, tous les participants ont apprécié ce moment de convivialité réunissant toutes les générations. Bravo aux organisateurs pour cette fête, et maintenant place aux « 7 » !

Déplacements doux ?
847 000 € vont être investis par le Grand Chalon dans le développement des pistes cyclables mais Givry n’entretient pas les quelques kilomètres qui ont été créés.
Pensons à la sécurité des enfants et des cyclistes qui sont de plus en plus nombreux.
Bientôt nous pourrons traverser le départe-ment en toute sécurité sur des pistes cyclables et nous ne pourrons plus atteindre le centre de Givry sans risque !!





Dernière minute.
Le conseil d’administration de la RPA a voté le projet d’établissement pour 5 ans.
Le texte de la loi est respecté. L’accueil, les soins et l’attention à la personne sont particulièrement traités.
Nous regrettons qu’aucun programme d’investissement ne soit prévu car trop important financièrement. Le changement des huisseries et des vitres isolantes n’est pas envisagé au détriment de la qualité de vie de nos anciens et de la pérennité des bâtiments.




L’Action Municipale : UNIVERSITE D’ÉTÉ DU GRAND CHALON DU 10/09/2016

Sur le thème « comment les initiatives locales renforcent le dynamisme de l’agglomération », les élus de la minorité municipale ont participé aux quatre différents ateliers.

Présentation des différents moyens mis en œuvre pour rechercher et retenir l’attractivité du territoire : tourisme, espaces culturels, création d’entreprises, projets sportifs et numériques, enseignement supérieur, projets immobiliers …

Présentation des nouveaux dispositifs contre les risques naturels, comment protéger l’environnement.

Présentation des différentes actions de solidarité concernant : la petite enfance, les gens du voyage, la santé et la prévention, l’aide aux per-sonnes.

Présentation des aides du Grand Chalon aux communes : Givry sollicite régulièrement les subventions possibles .



CONFERENCE DEBAT SUR LE CONCEPT DE JOURNEE CITOYENNE

L’après-midi, M. Jordan, maire de Berrwilller, près de Mulhouse, nous a présenté « une journée citoyenne à l’échelle de l’intercommunalité ».

Cette intervention a été très intéressante. M. Jordan nous a parlé, avec simplicité et humilité, de son expérience, avec des échecs certes mais aussi des réussites. Pour qu’une journée citoyenne soit réussie, il faut, dans un premier temps, bien écouter les citoyens volontaires, puis dans la mesure du possible, réaliser avec eux leurs projets.

Lors de la dernière journée citoyenne de Berrwiller, 30 chantiers ont été réalisés, 400 participants se sont investis sur une population d’environ 1200 habitants.

 







 





3

L’Espace Réflexions : RETOUR SUR LE FORUM DES GESTES DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Le samedi 17 Septembre, GSC a organisé à la gare une journée autour des gestes du développement durable.

9 Stands étaient proposés : deux avec la participation du Grand Chalon (compostage et prévention santé) et 7 animés par divers intervenants : Emmaüs (recyclage) , Enercoop et l'entreprise Berthaud (les énergies renouvelables) , Vélo sur Saône (les transports doux) , les derniers avec des représentants de GSC : famille à énergie positive , jardinage sans pesticides , utilisation d'une caméra thermique , gestion des déchets ménagers .

Une journée appréciée de tous pour discuter de nos pratiques et confronter nos expériences .

Certains participants se sont inscrits pour utiliser chez eux la caméra thermique et pour réduire leurs déchets ménagers. Par contre nous n'avons pas eu suffisamment de volontaires pour lancer un groupe de réduction sur les économies d'énergie (Famille à énergie positive) . Contactez nous !


Afin de préserver la planète, les participants au forum ont écrit les gestes qui réduisent le réchauffement climatique.

Tous ont des idées, les enfants aussi, les séniors eux sont d'une génération qui ne gaspillait pas.

Je fais mes yaourts
Je préfère les emballages papier aux plastiques,
Je covoiture
Je prends mon vélo
Je ne laisse pas couler l'eau.
Je prends une douche plutôt qu'un bain
L'hiver, je rajoute un pull
Je coupe les radiateurs la nuit
Je ne mange pas de viande tous les jours
Je choisis les circuits courts
J'achète au marché en apportant mes récipients.
Je mange les fruits et légumes de saison
Je donne les vêtements de mes enfants.
Je donne à Emmaüs ou à la Gratiféria.
J'ai 3 poules. Elles mangent (presque) tout et me donnent des œufs
J'ébouillante mes mauvaises herbes
Je trie mes déchets et je composte.
Je ne choisis pas d’emballages individuels
Je réduis mes doses de lessives (linge, vaisselle)
J’emmène mes enfants, à pied, à vélo à l’école.
Je dessine au recto d'une feuille déjà imprimée
Je bois l'eau du robinet
Je couvre la casserole pour chauffer de l'eau
J'achète une recharge plutôt qu'un flacon
Je mets un stop-pub sur la boîte aux lettres...

Ils se sont remis en cause et ont constaté qu'ils réchauffent la planète quand :

Je roule seul(e )
Je laisse les veilleuses des appareils allumées la nuit
Je lave trop
Je mange de la viande tous les jours
Je ne trie pas mes déchets
Je fais trop de mails
Je jette mes déchets dans la nature
J'achète sans regarder les étiquettes


 
 
 

Lé ré séau Coopératif d’Entraide et de Partage , le CEP : LA FETE DE LA POMME….qui roule !

Ce sont quelque 300 personnes de tous âges, certaines dans une grande précarité, d’autres porteuses d’un handicap qui ont participé à l’élaboration de 150 litres de jus de pommes, gelées et compotes dans la bonne humeur et l’entraide.
Oui le bien vivre ensemble c’est possible !
Au-delà de ce lien social qui s’est créé spontanément, le CEP a largement atteint ses objectifs en montrant par des actions concrètes que l’on peut :

Lutter contre le gaspillage en ne laissant pas perdre les fruits du verger et en donnant, grâce à la Gratiferia, une 2ème vie à des objets qui auraient certainement terminé à la poubelle.

Préserver notre patrimoine fruitier et consommer mieux : Des produits naturels, locaux, bons pour la santé ….pas de transports polluants.

Etre solidaire et refuser la misère : La Gratiferia a permis à certaines personnes en grande précarité de choisir des objets qui leur faisaient cruellement défaut.

S’exprimer différemment par le dessin de pommiers au fil des saisons, un mot écrit, un objet réalisé…prendre la parole en public n’est pas toujours facile ! Un grand merci à l’atelier créatif.

Rencontrer des personnes désireuses de nous soutenir et de nous rejoindre dans nos actions.


Bravo pour toutes les personnes qui se sont investies ( montage des structures, confection des gaufres et des tartes aux pommes… ) qui ont largement contribué à la réussite de la fête .

Nous remercions particulièrement Monsieur ISSERT qui nous a confié un pressoir ancien, mobile, propriété de son père, Monsieur Jean ISSERT








les RENDEZ VOUS DU CEP

Le CEP c’est aussi le troc plantes en Avril prochain, un blog d’é changes de services et plein d’autres idéés qui bouillonnent …
Pour nous rejoindre :
Gé rard DEBIEN :  06 60 98 43 35

Contact : cepgivry@gmail.com

Site: http://veacc.forumactif.org/




Les nouvelles des conseils municipaux : le conseil du 29 septembre 2016

Le conseil a commencé par la présentation du service « Espace Habitat Conseil » par les services du Grand Chalon.
Nous avons acté le Rapport annuel 2015 du Service de l’eau.
Mme Fauverteix a été élue 8ème adjointe au Maire.


Nous avons voté pour :
  • Échange de parcelles et déclassement d’un chemin communal
  • Subvention FIPDR des Travaux de sécurisation des écoles
  • Coupes de bois 2017
  • Rémunération des heures d’études et de surveillance
  • Modification du tableau des effectifs
  • Nous avons voté contre la délibération sur les tarifs 2016 de la restauration scolaire pour les raisons suivantes:

  • Une trop forte augmentation pour certains tarifs, environ 8% 
    La dégressivité des tarifs, qui est une base de la solidarité à laquelle nos sommes très attachés, est insuffisante.
Interventions des élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry

Gendarmerie:
Pendant les vacances d’été, différents communiqués, articles de presse ont évoqué la construction d’un nouveau bâtiment pour la gendarme-rie de Givry. Mme le Maire précise qu’il s’agit d’une opération OPAC sans incidence pour la commune.
Aménagement Centre Bourg :
Une nouvelle proposition architecturale sera faite à la commune et présentée lors d’une prochaine réunion publique.
Cérémonie du 5 septembre:
Une cérémonie très émouvante , s’est déroulée le 5 septembre 2016, dans le cadre de l’inaugu-ration de la plaque commémorant les hauts faits de résistance de Léocadie Czyz.
La population et les élus de la minorité n’ont pas été invités à cette manifestation. Mme le Maire a expliqué qu’elle n’était destinée qu’aux scolaires et à leurs familles.

Les nouvelles des conseils municipaux : le conseil du 21 juillet 2016

Seules deux décisions modificatives étaient à l’ordre du jour.
Nous avons voté pour celle concernant le budget photovoltaïque mais contre celle sur le budget communal puisqu'elle actait le rachat du bâtiment de l’école maternelle de Notre Dame de Varanges.

Les nouvelles des conseils municipaux : Le conseil du 13 juillet 2016

Un seul sujet : la préemption de la propriété de l’école maternelle de Notre Dame de Varanges : nous avons voté contre l’usage de ce droit de préemption alors que le projet municipal ne nous semble pas cohérent.
De plus cela nous paraît bien trop cher pour le budget communal dépassant 1,2 million d’euros (845 000€ de travaux + 405 000€ d’achat), ce qui représente plus de 70% des dépenses d’investissement du budget primitif 2016, dans l’unique objectif de créer une médiathèque et de déplacer des locaux associatifs.
Alors que la municipalité se lance dans le réaménagement du centre bourg pour plus de 3 millions d’euros, comment les Givrotins vont-ils financer tout cela…
Conscients du non fondement de ce projet, deux conseillers majoritaires ont également voté contre, une autre s’est abstenue.


Interventions des élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry

Les arguments que nous avons développés contre la préemption du bâtiment de l’école maternelle de Notre Dame de Varanges :

  • le projet communal n’a pas été débattu en commission municipale et ne nous paraît pas judicieux : quel est le public visé, une étude a-t-elle démontré des besoins de médiathèque alors que l’espace multimédia a été fer-mé, la localisation loin du quartier des écoles et du collège publics est-elle adéquate d’autant que des locaux existent, un nouvel agent municipal sera-t-il embauché ?
  • le projet privé bloqué par la préemption ne nous a pas été présenté, il s’agirait de la relocalisation d’une pharmacie et de logements locatifs, ce qui nous paraît plutôt aller dans le sens du PADD, permettant une offre de logements adaptée et une nouvelle attractivité de la place d’Armes et des Combattants.
  • enfin les dépenses n’ont pas été votées au budget, ce qui est en contradiction avec la norme comptable qui stipule que c’est l’inscription au budget en recettes et en dépenses qui vaut autorisation. Comment en effet se prononcer sur un projet sans en mesurer les conséquences financières?

Les nouvelles des conseils municipaux : Le conseil du 28 juin 2016


  • La présentation du rapport annuel 2014 du service d’élimination des déchets a été actée.

Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
L’avenir de notre déchetterie se précise puisque Mme le Maire nous a répondu qu’elle avait une réunion le 30 juin au Grand Chalon. Lors du conseil du 21 juillet, elle nous a fait l’annonce d’une future déchet-terie qui s’installerait à La Ga-renne, regroupant Givry, Dracy, Chatenoy et St Rémy, ouverte du lundi au dimanche, fermée 2 demi-journées par semaine.

  • L’extension du périmètre du Grand Chalon a été actée sans nos voix car nous souhaitions, comme en novembre 2015, que soient respectés les choix des communes, ce qui n‘est pas le cas de Sampigny les Maranges, Cheilly les Maranges et St Loup de Géanges.
  • Les tarifs périscolaires 2016/2017 : une même hausse uniforme de 0.25€ sera appliquée aux Nouvelles Activités Périscolaires.. Comme nous sommes contre le paiement par les parents de ces activités , nous avons voté contre cette proposition de tarifs.
  • La modification des Règlements Intérieurs des services scolaires et périscolaires a été votée avec nos voix malgré nos critiques sur les termes em-ployés. Nous craignions de nombreuses contestations de ce règlement. Mme le Maire n’a pas souhaité tenir compte de nos remarques.
  • L’organisation de la journée de solidarité pour les agents communaux: nous avons voté contre cette délibération car la proposition faite réduit le choix puisqu'elle oblige tous les agents à travailler le 16 mai.
Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
D’après Mme le Maire, les agents municipaux ont accepté sans difficulté le changement d’organisation de leur journée de solidarité. Nous avons bien lu dans l’annexe à la délibération que le collège des représentants du personnel avaient voté 5 abstentions et 3 avis dé-favorables. Nous sommes donc loin d’une approbation!

Les autres délibérations pour lesquelles nous avons voté « pour » sans intervention :

    • Le renouvellement du bail de la chasse
    • le choix de la procédure de consultation de marché simplifiée pour les travaux d’aménagement des espace publics
    • La modification des amortissements comptables
    • Une demande de subvention à la Région pour des travaux de bâtiments.


mercredi 14 septembre 2016

Les gestes du développement durable

Givry solidarités et citoyenneté vous invite à découvrir



Les gestes du développement durable

samedi 17 septembre 
10 à 18 h - gare de Givry

Démonstration caméra thermique. Compostage. Déplacements doux. Energies renouvelables. Jardin sans pesticides. Ressourcerie. Alimentation et santé.
Contact  JM Boivin  03 85 44 59 61


lundi 4 juillet 2016

juillet 2016 Lettre N° 7 (ISSN2429-3776) L’EDITO du président

Après des mois de calme plat dans l’action de notre municipalité, une effervescence printanière de réunions et de conseils municipaux agitent notre commune, en particulier pour recueillir des avis de la population sur l’aménagement du centre bourg. Ceux-ci et d’autres décisions vont engager l’avenir de Givry.
Nous serons vigilants et nous sollicitons vos réactions.
Nos différents groupes : Espace réflexions, Action municipale et CEP, vous feront partager dans les pages qui suivent, leurs réflexions ainsi que leurs actions futures.
Bonne lecture
Jean-Michel BOIVIN

Quand la solidarité nous est contée

La lecture de la tribune libre du groupe majorité parue dans le bulletin municipal d’avril 2016 semble placer la solidarité au cœur de la politique municipale actuelle.
Alléluia, il en serait donc fini ici du vivre entre soi qui semblait de mise. Les familles même modestes pourraient espérer se loger à Givry sans difficulté et ac-cueillies chaleureusement. Les tarifs de la restauration scolaire et des Nouvelles Activités Périscolaires des écoles permettraient à tous les enfants de bénéficier de ces services. Plus personne ne suggèrerait même dans un moment d’égarement que si on n’est pas assez riche pour vivre à Givry, il vaut mieux aller vivre ailleurs. Et les collectes alimentaires et vestimentaires pourraient perdre de leur actualité...
Pas convaincu que la majorité des habitants voit la politique municipale à Givry comme un exemple de solidarité! La solidarité, ce n’est pas faire la charité.

Musicaves :


Un grand évènement givrotin mais de toutes petites lignes dans le Bulletin municipal. Cette année encore ce fut un moment merveilleux de musique, de culture et de rencontres…

LES BRÈVES

Subventions aux associations ?
Pour les années prochaines, il y aurait donc à Givry les associations dont les projets seraient conformes aux attentes du conseil municipal et les autres. Les premières seront subventionnées, les autres le seront moins ou pas...


Lampadaire solaire à la Croix Vernier

On aime ou on n’aime pas ce lampadaire qui se dresse près du calvaire route de Chalon. Surtout on s’habitue et on l’oublie. Certains attendent depuis des années un éclairage public près de chez eux et s’étonnent. Son utilité pour la sécurité, sa pertinence esthétique ? Faites connaître votre avis sur notre site internet mais n’oubliez pas de regarder la route quand vous passez devant !!


Et la rue de Cluny ?

Flaques d’eau, chaussée dégradée, vitesse des véhicules, intensité de la circulation, pollutions (bruit, microparticules), insécurité piétons et vélos, tout cela à proximité des écoles!


La rumeur,
J'en avais rêvé de ce petit immeuble aménagé pour nous les vieux. Au centre de Givry, là où je suis née, là où j'ai grandi...
On m'avait dit qu'il y en au-rait un dans le jardin de l'école de Varanges au milieu des arbres. J'en avais parlé à mes amis, on se réjouissait. Et bien non, c’est raté.
On ne nous demande jamais rien...
Mamie

Lu dans la délibération sur la préemption « ce projet a été abordé sans données chiffrées à la commissions finances du 12 mai... » , si si c’est possible, à Givry, surtout pour un projet de plus d’un million d’euros.

L’Action Municipale : TRANSPARENCE, DÉMOCRATIE, PRINCIPE DE BONNE GESTION

Mme le Maire se targue de totale transparence envers les conseillers municipaux et les concitoyens. Nous adhérons à ce principe mais qu’en est-il dans les faits ?
Nous ne cessons de découvrir que des projets sont en cours de-puis le début 2015 :
1– Il a fallu attendre avril 2016 pour avoir une réunion publique sur le projet de réaménagement du centre bourg auquel ont répondu 5 cabinets d’études pour 30 000€. Pourquoi les Givrotins n’ont-ils pu avoir connaissance de ces travaux à ce moment-là? Le planning annoncé fixe à l’été le choix des réaménagements. La première réunion de concertation a eu lieu le 14 juin. La prochaine est programmée 15 jours/3 semaines plus tard. Comment seront prises en compte les propositions des commissions ? Auront-elles suffisamment le temps de travailler leur sujet… ?

2– Un deuxième projet de médiathèque apparaît soudainement lors du conseil municipal du 30 mai, sans que nous en comprenions l’objectif, puisque le numérique est omniprésent à domicile. Nous sommes d’accord pour une modernisation de la bibliothèque mais il nous paraît aberrant de dépenser 1,2 million d’euros pour ce-la. Nous avions demandé un bilan de la gestion de la bibliothèque : différents chiffres nous ont été donnés mais aucun ne justifie un tel investissement.

3- Nous n’avons jamais vu le moindre dossier sur les différentes réflexions annoncées lors de la délibération de préemption de la propriété de l’école maternel-le de Notre Dame de Varanges. Pire Mme le Maire nous avoue en conseil municipal ne pas connaître le projet de l’investisseur privé contre lequel elle a souhaité préempter. N’est-ce pas de sa fonction de le recevoir pour comprendre ses intentions ? Serait-ce si incongru de vouloir développer des commerces place d’Armes et des Combattants ? Quels débats y-a-t-il eu sur ce sujet ?
En conclusion, plutôt que d’être à l’écoute des vrais besoins des Givrotins, la majorité municipale improvise sous l’autorité de Mme le Maire, des projets en cati-mini, sans prendre le temps d’inscrire les dépenses au budget, au risque de mettre en péril les finances municipales.

L’Espace Réflexions : CONCILIER ACTIVITÉS HUMAINES ET AVENIR DE LA PLANÈTE, AGIR AVEC UN FORUM

Pour poursuivre sa réflexion sur le développement durable, pour agir, l'association Givry Solidarités Citoyenneté organise une journée de réflexion, de discussion, de présentation des gestes du développement durable.

Retrouvons-nous au forum
du 17 Septembre 2016
à la Gare de 10h à 18h.

Avec la participation du service environnement et santé du Grand Chalon, des associations Vélo sur Saône, Emmaüs, ACTE,...
Vous pourrez discuter, comparer vos pratiques, vous engager avec d'autres volontaires pour progresser …
Vous pouvez nous contacter si vous souhaitez vous engager dans la préparation de cette journée au 03 85 44 59 61.

9 ateliers seront proposés :

  •  Caméra thermique pour démonstration d'une évaluation des fui-tes thermiques sur un bâtiment (possibilité de prêt)
  • Compostage (avec la participation du service environnement du Grand Chalon)
  • Déchets ménagers : sensibilisation autour de la réduction des déchets (emballage et gaspillage alimentaire)
  • Santé : sensibilisation sur la réduction de déchets alimentaires (animation assurée par le service santé du Grand Chalon )
  • Ressourcerie, réemploi et tri des équipements et matériaux (présence d'Emmaüs )
  • Jardin sans pesticides : bases du jardinage biologique, astuces, conseils, recettes de purin et autres décoctions
  • Déplacement doux : participation de l'association "Vélo sur Saône"
  • Énergie renouvelable : présentation d'Enercoop, de chaudières thermiques
  • Défi énergie, Famille à énergie positive : conseils pour économiser eau et électricité ...

Le réseau Coopératif d’Entraide et de Partage , le CEP

Troc’plantes, mais pas que...
Le 10 avril dernier Le CEP a organisé son deuxième troc'plantes : 2ème grand succès.
Beau moment de partage et de convivialité avec beaucoup d'échanges.
Le surplus des plants a été donné au centre de loisirs. Merci aux enfants qui font pousser.
Nos jardins se sont enrichis des plantes des autres, avec les nôtres, belle mosaïque !
Mais pas que… L'idée de partage germe, et on n'attend plus troc'plantes pour échanger, c'est au quotidien que ça se joue.
Tu me donnes des plants de tomates, je te file des rejets de fraisiers.
Je jette un coup d’oeil sur ta maison quand tu pars en vacances, j'arrose tes fleurs, je vide ta boîte à lettres et toi tu viens voir ma vieille maman quand on n'est pas là.
Tu me fais goûter ton kéfir, moi je te copie la recette du roulé au jambon.
Tu m'expliques comment programmer le GPS et toi tu me dis comment enregistrer sous word.
Tu viens donner à manger à mes poules, tu prends les œufs.
Je garde le bébé de Hamed, lui me montre comment tailler les rosiers.
Les vélos des gamins du voisin sont devenus les nôtres. Ils font du ski avec notre matériel.
Cette année Louis déjà vieux et Théo encore jeune ont fait ensemble leurs coupes en forêt. Quand ils ont rentré le bois avec Jacky, Pierre a fait la cuisine. Le repas a duré longtemps. La fatigue, le vin, le plaisir du travail partagé ?
Maintenant on ne prend qu'une seule voiture pour aller à Chalon.
Mais pas que... Alors, multiplions ces échanges !


les RENDEZ VOUS DU CEP
Le CEP pense déjà à la nouvelle fête de la pomme….
Dimanche 9 octobre
10 à 18 h
gare de Givry
Pour lutter contre le gaspillage, nous vous proposons d'apporter vos fruits pour les transformer en jus délicieux.
De plus, cette année nous ouvrirons une gratiferia (échanges gratuits) où vous pourrez troquer livres, vêtements, jouets en bon état et non dangereux.
Nous vous attendons nombreux !
Contact :cepgivry@gmail.com

lundi 20 juin 2016

Les nouvelles des conseils municipaux : Le conseil du 30 mai 2016

Un seul sujet : la préemption de la propriété de l’école maternelle de Notre Dame de Varanges: nous avons voté contre l’usage de ce droit de préemption alors que le projet municipal ne nous semble pas cohérent.

De plus cela paraît bien trop cher pour le budget communal dépassant 1,2 million d’euros ( 845 000€ de travaux + 405 000€ d’achat ), ce qui représente plus de 70% des dépenses d’investissement du budget primitif 2016, dans l’unique objectif de créer une médiathèque et de déplacer des locaux associatifs.

Alors que la municipalité se lance dans le réaménagement du centre bourg pour plus de 3 millions d’euros, comment les Givrotins vont-ils financer tout cela…
Conscients du non fondement de ce projet, deux conseillers majoritaires ont également voté contre, une autre s’est abstenue.

Interventions des élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry

Nos arguments contre cette préemption :

  • le projet communal n’a pas été débattu en commission municipale et ne nous paraît pas approprié: quel est le public visé, une étude a-t-elle démontré des besoins de média-thèque alors que l’espace multimédia a été fermé, la localisa-tion loin du quartier des écoles et du collège publics est-elle adéquate, d’autant que des locaux existent, un nouvel agent municipal sera-t-il embauché ?
  • le projet privé bloqué par la préemption ne nous a pas été présenté, il s’agirait de la relocalisation d’une pharmacie en rez-de-chaussée et de logements locatifs, ce qui nous paraît plutôt aller dans le sens du PADD, permettant une offre de logements adaptée et une nouvelle attractivité de la place d’Armes et des Combattants.
  • enfin les dépenses n’ont pas été votées au budget, ce qui est en contradiction avec le chapitre 1 de la norme comptable qui stipule que c’est l’inscription au budget en recettes et en dépenses qui vaut autorisation. Comment en effet se prononcer sur un projet sans en mesurer les conséquences financières sur les comptes de la commune ?

Les nouvelles des conseils municipaux : Le conseil du 19 mai 2016

Le Débat sur le Plan D’Aménagement et de Développement Durables (PADD) dans le cadre de l’élaboration du PLUi du Grand Chalon : nous approuvons les orientations générales de PADD car elles reprennent les idées que nous avons toujours soutenues dans la cadre d’un développement durable, et qui avaient constitué le fondement du PLU de Givry en 2012, avec en particulier :

  • la promotion des déplacements à pied, en vélo, en bus et en covoiturage
  • une politique de l’habitat pour tous (réaffirmation de l’obligation de la loi SRU d’atteindre 20% de logements sociaux, rééquilibrage entre le locatif et la propriété, résorption des logements vacants, mixité intergénérationnelle et sociale…) dans le but d’un maintien sur la commune des jeunes ménages, des couples séparés et des personnes âgées ou handicapées
  • la volonté de réduire la consommation de terres agricoles
  • la valorisation de l’économie touristique
  • le choix de conforter les «centralités», c’est-à-dire les communes comme Givry qui offrent un maximum de services.
Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
Un débat suppose que chacun puisse intervenir pour donner son point de vue. Nous n’avons pas pu aborder tous les points que nous souhaitions car soit Mme le Maire a refusé de nous donner la parole, soit les points que nous voulions évoquer ont été « jugés hors su-jet » .
Aussi, nous n’avons pas pu dis-cuter :
  • du réseau de bus du Grand Chalon (voir 4.2 du PADD)
  • de la complémentarité de l’offre de santé entre le pôle de Dracy et celui de l’hôpital de Chalon (voir 4.1 du PADD)
  • de l’offre en matière de pe-tite enfance (voir 4.1 du PADD)
  • d’améliorer la réduction et la collecte des déchets. (voir 3.4 du PADD)
  • etc...
Nous aurions aussi pu ap-prendre comment la majorité municipale envisageait d’appliquer sur Givry les politiques du PADD, même s’il est vrai, comme l’a rappelé le premier adjoint, « qu'il n’y avait pas lieu de nous prononcer officielle-ment sur ces aspects » .
Nous regrettons pour les Givrotins, qui sont dans l’attente d’informations, un débat escamoté.

La constitution des commissions consultatives pour le projet de réaménage-ment du centre bourg a été actée.

La demande au Préfet d’inclure les rues de Beaune, de la République, de l’Hôtel de Ville et les trois places (Poste, Eglise, Armes et des Combat-tants) dans un périmètre où la réfection des façades est imposée tous les dix ans : nous avons voté contre, les propriétaires n’ont pas forcément les moyens de financer ces dépenses et la contribution municipale nous paraît bien faible.

La modification du bail de la Croix Blanche avec l’Opac : ne connaissant pas le projet, nous nous sommes abstenus.

Les autres délibérations pour lesquelles nous avons voté « pour » sans interventions :
  • la modification du Règlement Intérieur de l’accueil de loisirs.
  • une demande d’emprunt de 417 000€ pour l’aménagement du bâtiment de la Poste.
  • des demandes de subventions pour la restauration des toitures de l’église du bourg et pour l’étude des risques psychosociaux des agents communaux
  • la création d’une régie de recettes pour l’accueil de loisirs.
  • deux subventions exceptionnelles pour le Starlett Club (1 000 €) et l’UNSS du Petit Prétan (30 €).
  • le choix de la procédure de consultation de marché simplifiée pour les travaux du bâtiment de la Poste.
  • La rémunération des études surveillées à l’école Lucie Aubrac.

Les nouvelles des conseils municipaux : Le conseil du 19 mai 2016

Retour sur le conseil du 17 mars 2016

Mme le Maire a débuté son intervention lors du conseil municipal par un certain nombre de remarques sur nos dires et faits.
Nous avons pris acte de son point de vue sur la gestion communale. Nous en avons une autre analyse.
Nous reconnaissons notre erreur sur la subvention municipale 2016 pour le Comité des Œuvres Sociales. Après 0 € en 2015, elle sera cette année de 258€ , bien loin des 3 800 € accordés depuis 1995 ou des 4 700€ depuis 2007.
Nous sommes choqués des termes « chantage » et « manipulation » utilisés à l’encontre d’une de nos conseillères de la minorité, chargée de valider le procès verbal du conseil. En effet celle-ci voulait des explications sur le fait que la rédaction des votes de deux délibérations était non conformes à nos votes. Après avoir découvert que les débats avaient été enregistrés, sans que nous en soyons avertis, nous avons établi qu'il y avait bien eu erreur de rédaction sur l’une (subventions aux écoles) mais quiproquo sur la seconde (nouvelle organisation des temps de travail du service scolaire et périscolaire). Nous ne sommes pas d’accord avec ce nouveau règle-ment. L’enregistrement fait cependant entendre que Mme le Maire annonce que ce vote a été adopté à l'unanimité.
Nous avons donc voté contre le procès verbal du conseil municipal du 17 mars 2016.

mercredi 27 avril 2016

Les nouvelles des conseils municipaux : Le conseil du 17 mars 2016

Administration générale : nous avons voté pour un avenant à la convention avec la Caisse d’Allocations Familiales ainsi que pour l’adhésion à la plate-forme d’échange de matériels du Grand Chalon.

Les comptes de la commune : nous avons voté contre le Compte Administratif 2015, contre le compte de gestion et contre l’affectation des résultats. C’est la première fois que nous refusons d’acter les comptes communaux puisqu’en général ils ne font que refléter les opérations comptables. En effet, nous ne pouvons accepter que certains travaux d’investissement (du Farlan et de la rue de Beaune) effectués en 2015, n’apparaissent pas dans les comptes alors qu’il s’agit de plus de 400 000€ de dé-penses pour lesquels la mairie s’est engagée soit auprès du Grand Chalon, soit auprès du Sydesl.

Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
Une analyse des comptes de fonctionnement 2015 fait apparaître une diminution des dépenses de 45 910€ ; cette baisse a été en partie réalisée par une réduction drastique des aides aux associations : le chapitre « autres charges de gestion courante » concernant principalement les subventions aux associations a été diminué de 46 257€.

Quant aux recettes, contrairement à ce que le discours de Mme le Maire laisse entendre, la baisse de 32 089€ provient essentiellement des produits des services, avec un recul inquiétant depuis 2 ans de 10% par an, soit 36 607€ de moins en 2015, alors que les baisses des dotations ne s’élèvent qu’à 16 046€. C’est donc bien la gestion communale qui entraîne des baisses de recettes.

Les budgets annexes (maison médicale et photovoltaïque) : les comptes administratifs 2015 et les prévisions budgétaires 2016 ont été votés à l’unanimité.

Les taux d’imposition 2016 : ils ont été votés à l’unanimité car ils restent stables.

Le budget communal 2016 : nous ne pouvons pas voter un budget primitif totale-ment irréaliste, proposant 8% de hausse des dépenses générales ainsi que 17% de hausse des autres charges courantes alors que les recettes baisseraient de 4.5% ce qui créerait une épargne nette négative de 67 000€, tout cela financé par un emprunt budgété à presque 1 000 000€ d’euros.

Pour nous ce budget 2016 est insincère car complétement irréaliste puisque :
- en fonctionnement, nous constatons des hausses très fortes sur certains postes telle que la maintenance informatique qui augmente de façon inconsidérée depuis 2 ans de 10 000€ par an, alors que d’autres dépenses sont sous évaluées de manière incompréhensible comme l’eau/assainissement. Le changement des modes de garde de nuit à la RPA entraîne une augmentation nette des subventions à verser pour indemniser les agents de plus de 21 500€. Enfin la volonté de Mme le Maire de ne pas respecter la loi Solidarité et Renouvellement Urbain, bien rappelée lors de la présentation du PLUi, entraîne « une amende » de 29 580€ puisque Givry est en déficit de logement sociaux. La municipalité n’a rien programmé pour combler ce retard qui permettrait à des jeunes couples et à des familles séparées de s’installer sur Givry. En effet la commune vieillit et les écoles se vident…
- en investissement, jusqu’alors un document précisant les différents travaux, rues et bâtiments informait les conseillers municipaux. Or la présentation 2016 de ces dépenses est complétement illisible: l’ensemble des pro-jets se résume en deux montants budgétaires.

Même si Mme le maire a bien expliqué en commission finances que toutes les dépenses ne seront pas réalisées , ceci n’est pas sérieux. Un budget doit être réfléchi et travaillé de façon à être tenable pour les comptes communaux. Il n’y a aucune réelle gestion municipale traduite dans ce document.

Les dotations et subventions aux écoles de Givry : nous avons voté pour ces dotations puisque les calculs respectent les règles que nous avions validées depuis 2008. Néanmoins nous avons fait remarquer que la dotation de fonctionnement versée à l’école privée Notre-Dame de Varanges augmente de plus de 16% ; un seul nouvel enfant givrotin entraîne une hausse de 5 255€.

Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
Mme le Maire a acté le fait que l’effectif des écoles publiques est en baisse et qu’il fallait donner de plus en plus à l’école privée. Elle rejette aussi toute idée que si nos écoles se vident c’est surtout parce que les jeunes couples avec des petits enfants n’ont pas la possibilité de s’installer sur notre commune faute de logement adapté et abordable. C’est pourtant bien expliqué dans le PLUi qui a été voté au Grand Chalon.

La contribution au fonds de solidarité logement : elle a été votée à l’unanimité pour un montant de 0.35€ par habitant. A noter que 17 dossiers ont été examinés par la commission départementale. 11 ont été rejetés car les logements était trop chers par rapport aux ressources des familles.

Les subventions aux associations givrotines : nous avons voté contre le choix de toujours réduire plus les aides aux associations, jusqu’à attribuer moins de 100 € pour certains clubs sportifs, voire plus aucune subvention pour le Comité des œuvres sociales des agents communaux.

Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
Nous ne pensons pas que les associations réclament de l’argent sans raison, d’autant que ce sont seule-ment 41 aides demandées pour environ 80 associa-tions. Nous sommes contre des baisses massives de subventions alors que ce sont les bénévoles des associations qui animent et créent du lien à Givry.

La création d’une autorisation de programme votée à l’unanimité nous a permis de découvrir la planification de l’aménagement du centre bourg en quatre phases:
  • de février à octobre 2016: études et consultations
  • de décembre 2016 à mai 2017 : les rues de Beaune, de la République et de l’Hôtel de Ville
  • de juillet 2017 à juillet 2018 : études et travaux place de la Poste, parc Georges Laporte, square Thénard, les abords de l’Eglise
  • de septembre 2018 à juin 2019: études et travaux place d’Armes et des Combattants.
L’autorisation de programme proposée s’élève à un mon-tant total de 3 233 400 € TTC dont 124 800 € seulement en 2016.

Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
Aménagement du centre bourg : nous attendons avec impatience de pouvoir enfin prendre connaissance de l’étude faite et de nous intégrer aux groupes de travail .
Depuis, nous avons appris, que le 28 avril une présentation sera faite et permettra l’inscription de 8 citoyens sur chacune des cinq thématiques propo-sées: comment se fera le choix de ces personnes?
Madame le Maire s’est engagée à mettre une adresse mail à disposition de tous les Givrotins pour qu’ils puissent participer à la réflexion.
Une place sera faite à un élu minoritaire dans chaque commission. Nous nous engageons à transmettre également vos suggestions.
Nous craignons que le calendrier très serré ne permette pas suffisamment de concertations.

Les demandes de subventions pour les investissements 2016 ont été votées à l’unanimité.

Une nouvelle organisation du temps de travail du personnel des services scolaire et périscolaire : cette organisation n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les agents communaux. Elle a reçu un avis défavorable à l'unanimité du collège des représentants du personnel au Comité Technique. Nous avons voté contre cette délibération.

La modification du tableau des effectifs actant encore une suppression de poste, nous avons voté contre.
Interventions faites par les élus d’Agir Ensemble pour l’Avenir de Givry
Nous sommes contre la façon dont la majorité municipale mène sa gestion du personnel: sans aucune concertation et toujours au détriment des agents municipaux, sans que cela ne réduise les coûts au budget, mais en supprimant des emplois sur Givry.

samedi 16 avril 2016

Communiqué de presse de la minorité municipale de Givry. Notre opposition à la gestion communale de Mme le Maire de Givry

Notre opposition à la gestion communale de Mme le Maire de Givry

Lors du conseil municipal de ce 17 mars 2016, nous avons voté contre un certain nombre de délibérations. Non pas par rejet systématique des propositions faites, mais bien parce que nous défendons une autre conception de la gestion des affaires communales :
  • Non, nous ne pensons pas que les associations réclament de l’argent pour rien et nous sommes opposés à des baisses massives de subventions  alors que ce sont ces associations et leurs bénévoles  qui animent et créent du lien dans nos communes ;
  • Non, nous ne pouvons voter un compte administratif 2015 qui ne comptabilise pas les travaux largement entamés rue de Beaune et rue du Farlan car ce sont près de 400 000 € de dépenses pour lesquels la mairie s’est engagée soit auprès du Grand Chalon, soit auprès du Sydesl.
  • Non, nous ne pouvons voter un budget primitif totalement irréaliste, en contradiction avec le débat d’orientation budgétaire, proposant  8% de hausse des dépenses générales plus  17% de hausse des autres charges courantes alors que les recettes baisseraient de 4.5% ; il manquerait alors  67 000€ pour que l’épargne nette permette le remboursement des emprunts, sans compter la prévision d’un nouvel emprunt budgété à presque 1 000 000€ d’euros.
  • Enfin, nous sommes contre la façon dont la majorité municipale mène sa gestion du personnel, sans aucune concertation et toujours au détriment des agents municipaux, sans que cela ne diminue  les coûts au budget, mais  en supprimant des emplois et en réduisant  les services publics à Givry.

Les élus minoritaires de Givry 

L’EDITO du président

A l’issue d’un conseil municipal, le texte d’une délibération figurant au Procès Verbal était différente de celui voté en séance du conseil. Nous soumettons cette pratique à votre réflexion de citoyen .
Le Grand Chalon a voté les orienta-tions du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, nous partageons ces orientations d’autant plus qu’elles reprennent celles que nous avions proposées et votées en 2014.

Vous trouverez aussi l’avancement de nos réflexions sur l’état de la planète ainsi qu’un texte présen-tant la loi « Zéro chômeur de longue durée » déjà évoquée dans nos réflexions sur les inégalités.

Enfin le CEP vous invite à son fameux Troc’plantes, pour bien lancer les plantations du printemps ..

Bonne lecture.

Jean-Michel BOIVIN

Bilan de notre Assemblée Générale

L’assemblée générale de Givry Solidarités Citoyenneté s’est tenue le jeudi 28 Janvier 2016 .
Ce moment a permis de réaffirmer les bases et les axes de notre association: partager, réfléchir, agir pour notre commune.
Nos orientations de GSC pour 2016, votées à l’unanimité :

  • Analyser et être vigilants sur l’action de la municipalité,
  • Organiser des manifestations conviviales d’échanges et de partage :Troc’plantes, la pomme dans tous ses états, ...
  • Mener une réflexion sur nos valeurs et nos vécus; organiser un forum d’ateliers sur la planète
  • Intensifier nos contacts avec les associations du Grand Chalon similaires à la nôtre.
  • Informer les Givrotins avec la parution de la Lettre et en améliorant notre site internet.

L’assemblée générale s’est conclue par un temps de convivialité