mercredi 10 juillet 2019

L’EDITO du président

Nous venons d’inaugurer les travaux du centre bourg.
Cette inauguration clôt ainsi plusieurs mois de travaux. Travaux qui se sont déroulés sans accident, grâce essentiellement à la prudence des automobilistes qui les traver-saient.
Nous vivons une première période de canicule et nous voyons fleurir une somme de spécialistes donnant moult solutions pour rafraîchir les milieux urbains.
Qu'en est-il à Givry après ces mois de travaux ? Quelques constats :
- Un espace n’est actuellement pas utilisé comme parking entre les deux restaurants place d’armes. Pourquoi a-t-il été bitumé ? En effet, le bitume capte énormément de chaleur et il la restitue très lentement. C'est pour cela qu'il fait chaud le soir, le bitume renvoie la chaleur la nuit et empêche l'infiltration de l'eau. Il faut donc faire le choix d'avoir moins de sols imperméables en milieu urbain.
- La végétalisation est une des meilleures solutions aujourd'hui pour rafraîchir le milieu urbain, grâce à l'évapotranspiration des arbres. Quand un arbre respire par les feuilles, de l’eau s’évapore et rafraîchit l'air. Un arbre mature peut libérer jusqu'à 450 litres d'eau, c'est l'équivalent de cinq climatiseurs qui tourneraient pendant 20 heures. Des arbres ont été coupés, d'autres plantés. L’évapotranspiration demandera des an-nées pour rendre le service indispensable.
- Les bancs en pierre n’ont pas de dossier, ce qui est un problème pour nos anciens et avec le soleil, ils deviennent de vrais « planchas».
- Une autre remarque : sur le plan de Givry Infos N°281, pour un espace vert, on lit « calade de pierre enherbée », sous le cèdre. Mais seulement une partie a été join-tée ; sa traversée est un très bon exercice pour l’entraînement à la marche en mon-tagne mais n’est pas à la portée de tous !
Avec plus de concertation continue, on aurait évité ces erreurs presque irrattrapables!







LES BREVES

« Le saviez-vous ? »
Le Grand-Chalon investit cette année 1,8 millions d’Euros pour la création de pistes cyclables ce qui est très bien ! Et Givry ? On en supprime et en 5 ans, pas un centime pour l’en-tretien de ce qui existe !
Pas de place pour les déplacements doux, tout pour la voiture ! Est-ce une perspective d’avenir ?

« Soyez prévoyants! »
Le service des déchetteries du Grand-Chalon récupère les déchets amiantés, ce qui est une avancée non négligeable. Pour cela, il faut prendre un rendez-vous avec la déchetterie de Chalon sur Saône, rue des frères Lumière, la seule habilitée à cette récupération.
Lorsque vous faites cette démarche, vous découvrez que ce service ne fonc-tionne qu’une fois par mois ! C’est mieux de le savoir pour s’organiser !

« De l’ombre S.V.P. »
Suite à la création du multi accueil, l’aire de jeux pour les tout-petits a été dépla-cée derrière l’ancienne gare de Givry. Cet espace est en plein soleil. Depuis des an-nées, lors des investissements du CCAS, il est demandé la création d’un système pour protéger les bancs des parents qui accompagnent les enfants (mezzanine, toiles, plantation d’arbres,….). « Il n’y a pas d’argent ! » Voilà la réponse. Et pour-tant il y a des reliquats conséquents d’une année sur l’autre.

Des terrasses au revêtement surchauffé
Aller se désaltérer à certaines terrasses de café à Givry, c'est une fausse bonne idée avec les nouveaux aménagements urbains. Ces terrasses dotées d'un revê-tement de sol plutôt noir, ça concentre la chaleur et le mécontentement des usa-gers! Plus généralement, avec l'absence d'ombrage, notre centre bourg ne serait-il pas devenu pour quelques années peu fréquentable par fortes chaleurs en attendant la pousse des arbres ?

LE LINKY NOUVEAU EST ARRIVE A GIVRY

Givry Solidarité Citoyenneté vous a déjà informés du prochain remplacement de vos compteurs électriques par ces compteurs communicants, dans un journal précédent.
Rappelons les risques de cette nouveauté :
- des champs électriques radio fréquences classés parmi les « peut-être cancéri-gènes » : les experts se battent sur cette classification. Au vu des précédents, tels l’amiante et le glyphosate, le principe de précaution devrait pour le moins s’appliquer en laissant à chacun la possibilité du refus de cette installation.
- la capture de vos données de vie personnelle permettra au fournisseur d’orienter nos consommations, voire de communiquer ces données à d’autres vendeurs de biens et services.
Et voilà ! Les compteurs Linky arrivent à Givry. Plusieurs Givrotins ont reçu des courriers d’ENEDIS pour le prochain remplacement de leur compteur électrique. ENEDIS a confié la réalisation de cette opération à la société OTI France qui a annoncé aux consomma-teurs la date du remplacement entre mi-juin et mi-juillet.
Si vous jugez que cette opération comporte des risques inadmissibles pour vous et vos proches, vous pouvez, à l’instar de plusieurs Givrotins en désaccord avec ces remplace-ments, effectuer les démarches suivantes :
- envoyer des lettres recommandées à ENEDIS et OTI France indiquant votre refus de ces remplacements avec vos raisons. Vous pouvez aussi rappeler qu’ENEDIS a déclaré ne pas vouloir passer en force pour ces installations et vouloir discu-ter avec les habitants.
- déposer à la mairie une copie de ces deux lettres en demandant un accusé de ré-ception. En effet c’est la commune qui est propriétaire de vos compteurs, an-ciens comme nouveaux.
- entamer une action juridique comme l’ont fait des Saône et Loiriens récemment, mais aussi plus de 8 000 consommateurs en France (cf. article du JSL du 20 06 2019)
- et surtout en parler autour de vous pour accroître les prises de conscience et le nombre des plaignants, de manière à ce que ce projet, tout légal qu’il soit pour le moment, devienne illégitime.
C’est aussi en pensant à l’avenir que nous comprenons ce qu’est « être solidaire et citoyen ».

LA JOURNEE CITOYENNE

. Quand on parcourt le site consacré à la journée citoyenne, site réalisé par son créateur, le maire de Berrwiller que nous avons rencontré lors des universités d’été du Grand Chalon en 2016, on se prend à rêver….
« C’est la collectivité qui organise cette journée, déclinaison concrète de la politique participative » nous a dit ce Maire.
« Chaque année les habitants d’une commune ou d’un quartier consacrent une journée pour réaliser ensemble des projets, qu’ils ont eux-mêmes proposés, dans leur commune »
Parmi les préconisations il en est une particulièrement mobilisatrice :
« Une attention particulière est portée aux jeunes, dans une perspective d’éducation à la citoyenneté. Les jeunes enfants sont pris en charge dans des ateliers spécifiques et adaptés. Les adolescents participent eux aussi, avec des adultes, aux diffé-rentes activités. En effet, les enseignants, les élus en charge de l’école, le conseil des enfants, le conseil des jeunes et les ser-vices d’animation jeunesse peuvent être mobilisés en amont, pour préparer la journée citoyenne avec les jeunes »
Une des clefs de la réussite de cette journée :
« Afin d’impliquer un maximum d’habitants, le démarchage et la communication autour de la journée citoyenne doit passer par des réunions d’information, voire même par l’envoi de courriers d’information aux habitants. »

On aurait aimé que les choses se déclinent comme ça à Givry avec de vrais débats sur les projets à réaliser, projets définis de manière participative : l’entretien des trottoirs et des espaces verts, embellissement de la commune, amélioration du cadre de vie collectif dans une concertation qui là comme dans les autres choix « n’existe pas à Givry ».

En effet on comprend bien que la journée citoyenne est un processus qui se construit dans la durée. Elle n’est pas à envisager comme un simple événement, mais plutôt comme le point de départ d’une dynamique du vivre ensemble.

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 25 JUIN 2019

Ce conseil comportait 9 points. 
LES POINTS LES PLUS IMPORTANTS : Débat d’orientation générale du règlement local de publicité du Grand Chalon (compétence urbanisme).
Cette délibération présentait les orientations générales du règlement, qui n’est pas encore rédigé et qui nous sera présenté ultérieurement.
Nous ne pouvions qu’approuver ce texte du grand Chalon car il est rédigé de façon à satisfaire tout le monde. Il fau-dra voir dans la rédaction définitive les décisions et les principes d’application et de suivi et les vérifications qui se-ront faites.
Au sujet de ce règlement nous avons relevé différents points:
Orientation N°3 Harmoniser les panneaux publicitaires
Idée louable, mais pratiquement comment cela va-t-il se passer ?
Comment l'obligation se fera-t-elle?
Orientation N°7 Développer l’expression citoyenne
On augmentera le nombre d’emplacements…….
Qui déterminera les lieux ? Il serait bon que cette liberté soit laissée aux municipalités.
Des panneaux, d'information, d'orientation et de libre expression existaient avant la rénovation du centre bourg, place de la poste, place d'armes et des combattants : seront-ils réinstallés ?
Il semblerait que non et que ceux existant seront déplacés et fixés aux murs de la salle des fêtes, de la salle de la gare et l’ex école de Poncey.
En fin de conseil municipal on nous a informés de ces modifications. Au total la surface d’affichage sera réduite.

Nous avons voté POUR:
Une convention de partenariat avec l’ASDEC- Entretien du lavoir de Cortiambles.
Par convention cette association s’engage à entretenir ce lavoir afin de garder une certaine qualité à ce lieu lors des visites qu’elle organise. Nous félicitons cet engagement citoyen.
Une subvention municipale exceptionnelle 2019 pour le transport des élèves du collège à la finale du
Rubik’cub.
La rémunération des vacations – Service animation. Elle n’avait pas été augmentée depuis 2017 ; le niveau de ré-munération faible des animateurs posera, à terme, des problèmes pour en trouver .
Le financement des investissements 2019 – Ligne de préfinancement
Nous regrettons que l’état, la région, le département, Le Grand Chalon, l’agence de l’eau, n’aient pas versé les sub-ventions promises depuis 2018 et fassent ainsi porter à la commune des frais de retard en nous obligeant de faire cette ligne de trésorerie.
Nous savons très bien que pour les deux autres cas, FCTVA et subvention 2019, c'est la règle.

Nous nous sommes ABSTENUS :

Le tableau des effectifs ; création d’emplois permanents et non permanents. Nous avons pris acte de l'avance-ment du personnel, et la création de postes saisonniers, mais nous restons toujours interrogatifs sur le gel de 7 postes de titulaires et le nombre important de contractuels (23) ; pour ces raisons nous nous abstenons.

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 AVRIL 2019

Ce conseil comportait 9 points. LES POINTS LES PLUS IMPORTANTS : 
Nous avons voté POUR :
Le retrait de la structure : Société Publique Locale « SUD BOURGOGNE AMENAGEMENT ».
Nous avions voté contre, lors d’un conseil municipal précédent ,la participation de Givry à cette structure . Donc d’une façon logique nous votons pour sa sortie, nous espérons récupérer les sommes engagées.

La journée citoyenne
Nous votons pour cette délibération, mais nous regrettons, une fois de plus, la méthode employée pour organiser cette journée citoyenne qui ne correspond pas aux exemples qui nous ont été présentés lors d’une université d’été. Nous regrettons la non-participation de la population à la préparation. C’est certai-nement un élément qui permettrait une motivation et une participation plus importantes des givrotins. C’est vraiment dommage que ce levier ne soit pas utilisé. Peu de visibilité en amont sur l’organisation, pas de réunion avec les associations ; un simple mail leur est envoyé. Pas de réunion publique.

Les subventions municipales aux associations 2019
On peut effectivement s’étonner de la baisse des demandes de subvention : 34 en 2017 et 10 de moins en 2019 ! Nous avons été associés et nous avons travaillé aux nouveaux critères d’attribution des subventions et nous apprécions la reconnaissance de l’implication des associations dans la vie et l’animation de la commune ; mais on peut regretter que, du fait d’une enveloppe contenue, l’attribution de la subvention par adhérent ait baissé, notamment pour les plus de 65 ans : de 10€ à 4,44€.

L’attribution de compensation pour le Transfert de la compétence GEMAPI. (Gestion des milieux aquatiques et préventions des inondations).
La convention CAF « prestation de service contrat enfance jeunesse » 2018-2021.


Nous nous sommes ABSTENUS :
La création d’emplois permanents et non permanents.
Nous prenons acte de l'avancement du personnel, mais nous restons interrogatifs sur le gel de 7 postes de titulaires et le nombre important de contractuels (23) ; pour ces raisons, nous nous abstenons.

Nous avons voté CONTRE:
La journée de solidarité du personnel municipal.
La loi propose 3 modalités.
A Givry on en impose une seule au personnel. Y-a-t-il eu concertation avec le personnel ?
Le collège des représentants des employés (les syndicats) vote massivement contre cette proposition.
Les employés municipaux sont-ils volontaires pour participer à la journée citoyenne ? Certains ne sont pas employés dans le cadre de leur compétence. Ils sont obligés de faire bonne figure. Pour toutes ces raisons, nous votons contre cette délibération.

samedi 27 avril 2019

Invitation à la plénière du lundi 27 mai 2019

Notre prochaine réunion  plénière de GIVRY SOLIDARITES et CITOYENNETE :


Sera le lundi 27 mai 2019 à 20h30,
Salle de la Gare
  
Ordre du jour : 
1.    Intervention de Delphine CHOUVET de l’Association : Les Valoristes Bourguignons, qui nous présentera son entreprise, son projet et perspectives.
2.    Divers.