mercredi 13 novembre 2019

ROUEN GIVRY

    Des milliers de tonnes de produits chimiques qui brûlent
    On ne sait pas ce que c’est, des mélanges complexes …
    En se consumant ils ont produit des dioxines …
    Le lait, les légumes sont jetés, inconsommables ?
    Les yeux pleurent, tout le monde tousse
    Une odeur âcre et pestilentielle règne sur la ville …
    C’était à Rouen, pas à Givry
    Qui s’est mobilisé à temps
    Pour empêcher que ne s’implante
    Une « marmite du diable »*
    Souvenons nous !


*formule de l’avocat de PCC devant le tribunal
pour s’opposer à l’installation de Praxival.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire